Brahim Zaibat - Mort d'un membre de son ancien groupe Pokemon Crew

Des photos de profil et de couverture noires sur Facebook‚ le Pokemon Crew‚ dont faisait partie Brahim Zaibait‚ est en deuil. Le célèbre groupe de danse de hip-hop français a annoncé la mort de l'un de ses membres‚ Mehdi Meziane. Le danseur avait 33 ans.

À lire aussi Dani Alves [PSG] en deuil : Un membre de sa famille est mort noyé Brahim Zaibat: Son étonnant projet avec Catherine Deneuve et une ex-star de DALS Narcos : Un membre de la série retrouvé mort au Mexique

Le coeur lourd‚ Ryad Fghani‚ leader du collectif de danse a ainsi écrit le 28 novembre : "Mes sentiments sont mélangés‚ douleur‚ tristesse‚ haine‚ choc‚ incompréhension. Ce week-end‚ la vie m'a enlevé mon petit frère !!!!!!!!! Depuis 20 ans‚ tu as toujours été à mes cotés‚ dans les moments difficiles‚ tu as porté ton crew‚ aidé‚ conseillé‚ motivé tous les danseurs qui t'entouraient. Ta vie tu l'as donné à la danse‚ aujourd'hui la Cie a perdu son pilier central‚ son oxygène‚ le coeur même du crew‚ un coeur trop fragile pour un monde artistique sans pitié. Au nom de tout les danseurs qui ont été à tes cotés : ON T'AIME…….. Merci à tous le monde pour vos messages de condoléances et de soutien." Les causes de la mort ne sont pas évoquées.

Solidaire avec la famille de Mehdi Meziane‚ le Pokemon Crew propose de la soutenir en relayant la cagnotte lancée en "ces jours difficiles."

Le groupe hip-hop primé à plusieurs reprises aux quatre coins du monde a compté‚ le temps de quelques années‚ un certain Brahim Zaibat. Le danseur professionnel et ex de Madonna avait intégré la troupe 2001 et l'avait quitté en 2008 pour danser aux côtés des Allemands de Flying Step lors du Game convection. Pour l'heure‚ Brahim Zaibat‚ qui se faisait appeler BBOY Brahim‚ ne s'est pas encore exprimé sur la mort de son ancien partenaire.

 
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez que des cookies soient utilisés afin d’améliorer votre expérience d’utilisateur et de vous offrir des contenus personnalisés.