Bella Thorne révèle avoir été agressée sexuellement

Dans le mouvement #MeToo et suite aux nombreuses voix de femmes qui se sont élevées pour dénoncer leur agresseur après l'affaire WeinsteinBella Thorne a profité de la plateforme Twitter vendredi 8 décembre 2017 pour révéler qu'elle était elle aussi une victime.

À lire aussi Maéva [Secret Story 10] agressée sexuellement: "À 15 ans‚ je pensais au suicide" Audrey Pulvar agressée sexuellement : Elle raconte Bella Thorne a été sexuellement agressée jusqu'à ses 14 ans

C'est après avoir été apostrophée de façon bien malpolie que l'actrice de 20 ans a fait cette confidence. Sur le réseau social‚ un utilisateur a fait un étrange parallèle‚ s'étonnant de la voir se dénuder souvent sur ses photos et de porter des tenues très excentriques. Selon lui‚ cette façon d'attirer l'attention cache un véritable mal-être. "Qu'a fait Disney à cette fille ? Je crois qu'elle a été agressée sexuellement"‚ a-t-il lancé sans la moindre délicatesse. Un tacle qui a attiré l'attention de la jeune femme. "Oui‚ c'est le cas. Donc ce n'était pas Disney"‚ a-t-elle sèchement répondu. Pour rappel‚ Bella Thorne avait été révélée au public dans la sitcom Shake It Up‚ diffusée sur Disney Channel entre 2010 et 2013.

Yeah I was. So it wasn't Disney https://t.co/rXasG4pqov

Sans révéler l'identité de son agresseur ou partager davantage de détails sur ce sujet intime‚ l'ex-conquête de Scott Disick a publié un second tweet pour dénoncer un "monde qui est parfois malade". Nombreux sont les fans de l'actrice à lui avoir apporté leur soutien‚ dénonçant le comportement odieux de la personne qui l'a apostrophée. "Les commentaires postés ici me dégoûtent. Bella tu es magnifique‚ tu mérites tout l'amour et le bonheur du monde. Continue d'être toi-même‚ tu te portes bien‚ tu es géniale ! Reste forte"‚ a notamment écrit une admiratrice.

 
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez que des cookies soient utilisés afin d’améliorer votre expérience d’utilisateur et de vous offrir des contenus personnalisés.