Anny Duperey - Son histoire d'amour avec un homme beaucoup plus jeune qu'elle

Anny Duperey a partagé durant quinze ans la vie du comédien Bernard Giraudeau‚ qui avait le même âge qu'elle et décédé en 2010. De leur relation compliquée sont nés deux enfants‚ Gaël et Sara Giraudeau. Mais la star d'Une famille formidable‚ qui publie aujourd'hui le livre Le rêve de ma mère [Seuil]‚ a aussi connu un amour médiatisé avec l'acteur et musicien Cris Campion‚ beaucoup plus jeune qu'elle. Avec son cadet de presque vingt ans‚ Anny Duperey dit avoir vécu "quelque chose de rare‚ une connivence intérieure‚ très profonde". Elle revient sur cette relation dans les pages de Gala cette semaine.

À lire aussi Florent Pagny : Deux jeunes hommes arrêtés pour le vol de sa Porsche ! Nabilla et Thomas Vergara séparés ! Le jeune homme confirme… Saurez-vous reconnaître ce jeune homme devenu un super-héros au cinéma ?

Dans cette interview au cours de laquelle elle révèle aussi avoir succombé à la chirurgie esthétique‚ la comédienne de 70 ans analyse son histoire avec Cris Campion. "On partageait un amour d'enfants perdus. Il n'était pas orphelin‚ mais a eu des problèmes dans sa jeunesse. Quant à moi‚ j'avais toujours au fond de moi la petite orpheline‚ la crypte inconsolable‚ l'endroit où personne ne peut entrer parce que c'est presque enkysté au plus profond"‚ confie-t-elle. Anny Duperey fait ici référence à la disparition tragique de ses parents‚ morts alors qu'elle n'avait que 8 ans‚ dont elle a retrouvé les corps inanimés suite à une asphyxie au monoxyde de carbone dans leur salle de bain. Mais aussi sa séparation déchirante d'avec sa soeur‚ envoyée chez ses grands-parents maternels alors qu'elle-même était élevée par sa tante et sa grand-mère paternelle.

Ces blessures‚ Anny Duperey les a en partie pansées avec Cris Campion : "J'ai vécu cette chose incroyable : pendant dix ans‚ j'ai été consolée par cet homme. Il a été très précieux pour moi." Et après lui ? "Deux ou trois essais lamentables." La nouvelle ambassadrice Nivea ne cherche à présent plus à se caser. "Sérieusement‚ passé la soixantaine‚ si le miracle ne se fait pas‚ s'il n'y pas une rencontre évidente‚ il y a quelque chose d'un peu humiliant à vouloir absolument retrouver quelqu'un"‚ expose-t-elle à Gala.

Et si tout n'a pas toujours été simple avec Bernard Giraudeau‚ celui qu'elle décrit comme "un partenaire‚ un complice‚ un alter ego" occupera à jamais une place toute particulière dans son coeur : "Il m'a poussée à faire des enfants et je ne l'en remercierai jamais assez."

L'intégralité de l'interview d'Anny Duperey est à retrouver dans Gala en kiosques le 8 novembre 2017.

 
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez que des cookies soient utilisés afin d’améliorer votre expérience d’utilisateur et de vous offrir des contenus personnalisés.