Anny Duperey, Bernard Lecoq et les autres - Leur famille est-elle toujours... formidable ?

Qu'arrive-t-il à Une Famille Formidable ?

Dix-huit ans qu'Une Famille Formidable est entrée dans notre quotidien. Huit saisons qu'elle rythme nos étés et nos hivers‚ au gré des diffusions [et rediffusions] de TF1. 
Mais quelque chose ne tourne plus rond chez les Beaumont. Sur la toile‚ malgré des audiences toujours au top [8‚4 millions de téléspectateurs hier soir pour 33‚6 % de part d'audience]‚ les commentaires assassins fusent. Le scénario‚ le jeu des acteurs‚ la réalisation‚ tout est sujet à controverse. Et pour cause !

À lire aussi Jennifer Lauret [Famille formidable]‚ sa scène de nu : "Mon mari m'a rassurée !" Jennifer Lauret : Sa nudité dans "Une Famille Formidable" surprend la Toile Jennifer Lauret : La star d'Une Famille Formidable confie ses secrets beauté

La semaine dernière‚ pour le premier épisode de la saison‚ la production faisait mourir Richard‚ le meilleur ami de Jacques Beaumont [Bernard Le Coq]. Une disparition qui fait suite au décès de son interprète‚ le comédien Philippe Khorsandqui nous a quittés en janvier 2008. La production était-elle pour autant obligée de le faire revenir sous forme d'hologramme ? Pis‚ fallait-il impérativement nous infliger les dialogues entre ledit hologramme‚ installé sur la tombe de Richard [voix dont s'est occupé l'imitateur Yves Lecoq]‚ et Jacques ?! Une récupération malsaine et d'un goût plus que douteux. Non‚ vraiment‚ quelque chose ne tourne plus rond chez les Beaumont.

Hier‚ rebelote. Jacques et Catherine [ainsi que deux autres personnages] se font enlever au Balang-Balang‚ où ils ont une association humanitaire. En apprenant la nouvelle‚ la famille est sous le choc et évoque [à trois reprises] le sort d'Ingrid Betancourt. On croit rêver… Surtout que les conditions de détention des Beaumont ressemblent plus aux animations du Club Med qu'aux pratiques des Farc. On assistera ainsi à des scènes surréalistes comme la course de souris que dispute Jacques avec ses geôliers‚ la cuite de Catherine au milieu de la jungle ou le service VIP [fruits frais et hamac] réservé aux prisonniers. Allo la Terre‚ ici la Lune.

Le point d'orgue de l'épisode aura pourtant été la scène où Nicolas [Roméo Sarfati] et Jérémy [Geoffrey Sauveaux] décident d'aller sauver leurs parents en se procurant des armes. On voit ainsi Jérémy s'emparer d'une mitraillette automatique et réduire en cendres [sans le faire exprès] le bar où il se trouve. La famille formidable mérite alors d'être rebaptisée La famille ridicule. Le jeu des acteurs est à l'image de la saison : too much. Si les piliers‚ comme Anny Duperey‚ Bernard Le Coq ou Jennifer Lauret s'en sortent haut la main‚ les petits jeunes sonnent faux. Le scénario abracadabrantesque ne leur facilite pas la vie…

On se demande ce qui a bien pu passer par la tête des scénaristes : qui a eu l'idée folle de faire sombrer cette famille sympathique dans la quatrième dimension ? Où sont passés les amours de vacances et les petits tracas du quotidien ? A voir la dernière mouture d'une Famille Formidable‚ on se dit que la chaîne a voulu copier les intrigues de Plus belle la vie. Mais nous‚ nos Beaumont‚ on les aimait mieux avant. Toucher à l'ADN de cette série aura été une hérésie. C'est un peu comme si Endemol décidait de nommer Eve Angeli pour succéder à Geneviève de Fontenay à la tête des Miss France. Du grand n'importe quoi.

Par pitié‚ rendez-nous notre Famille Formidable !

Jean-Claude Poussin

 
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez que des cookies soient utilisés afin d’améliorer votre expérience d’utilisateur et de vous offrir des contenus personnalisés.