Albert de Monaco - "Jacques et Gabriella commencent à faire leurs premiers pas"

Révulsé par les attentats qui ont touché ParisAlbert de Monaco a décidé d'associer la principauté au deuil national décrété en France. Ainsi les drapeaux monégasques ont-ils été mis en berne sur les édifices officiels tandis que plusieurs manifestations et concerts ont été annulés. Le feu d'artifice‚ prévu le 18 novembre à la veille de la Fête nationale‚ n'aura pas lieu. C'est à cette occasion que le prince a accordé une longue interview à Monaco-Matin. Il y est question de la Cop 21‚ qui lui tient particulièrement à coeur‚ mais aussi de l'AS Monaco et de ses jumeaux.

Albert et Charlene de Monaco sont les parents de Jacques et Gabriella. Les petits grandissent et leur père s'en félicite : "Ils vont très bien. Nous venons de célébrer leur onzième mois et ils seront avec nous au balcon pour la Fête nationale‚ s'il ne fait pas trop froid‚ promet le prince dans cette interview. Sinon‚ ils commencent à faire leurs premiers pas‚ disent quelques petits bouts de mots. Ils ont beaucoup de volonté de s'exprimer et je leur parle en français. Au quotidien‚ ils sont très joueurs et curieux. Ils ont d'ailleurs déjà regardé avec nous un peu de rugby et de football à la télévision et avaient l'air très intéressés."

La dernière apparition de Jacques‚ prince héréditaire de Monaco‚ marquis des Baux‚ et de Gabriella‚ princesse de Monaco et comtesse de Carladès‚ remonte au 28 août. Leurs parents avaient fait la surprise aux Monégasques de venir en leur compagnie à l'occasion du pique-nique de la Principauté‚ qui se tient chaque année au parc de la princesse Antoinette.

Samedi 14 novembre‚ à l'instar de nombreux chefs d'Etat‚ le prince Albert de Monaco s'est associé à la peine de la France terriblement touchée par une vague d'attentats qui a fait 129 morts et plus de 300 blessés. Albert a écrit à François Hollande que la principauté "partageait le chagrin et l'effroi de la France amie" : "Avec respect et une immense émotion‚ nous nous inclinons devant la mémoire des si nombreuses victimes et la douleur indicible de leurs familles."

 
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez que des cookies soient utilisés afin d’améliorer votre expérience d’utilisateur et de vous offrir des contenus personnalisés.